Cultural Crash test / Foodiscover : histoire de box pour comptines gastronomiques

Voici un certain temps que ça nous titillait de tester une food box. La food box ! Ce paquet que vous recevez et qui vous propose foultitude de produits gastronomiques, que vous composez au choix, ou dont on propose une composition thématique. Le concept plaît, se répand, inspire les entrepreneurs. Et les différents types de boites de fleurir un peu partout sur la toile. Et nous de nous mettre à l’affût pour repérer d’éventuels candidats au test. Et là, c’est beaucoup plus compliqué.

Première entreprise contactée : carrément pas de numéro de téléphone, un mail … et aucun retour consécutif à mon message (suite pourtant à un envoi presse quand même). Deuxième entreprise : contact pris, tout beau, tout merveilleux, … et puis plus rien, malgré mes appels curieux, plus un son. Ok, il semblerait que l’idée d’être testé ne réjouit guère. « Jamais deux sans trois » dit le proverbe. Le 3eme fut le bon. Un coup de fil, une conversation de dix minutes avec l’attachée de presse, une phrase qui tombe : « Aucun problème, on n’a vraiment pas peur d’être testé, au contraire ». Trois jours plus tard réception d’un gros paquet dédié à cet effet (et pas le carton anonyme habituel qui s’abîme au moindre choc).

Rapide, solide, efficace : pas de chichi, du fiable. Je le confesse volontiers, c’est un des traits qui, chez Foodiscover, a retenu notre favorable attention. Pour le concept on est dans le registre habituel : une box livrée par mois, avec 5 à 6 produits, toujours différents, qui allient goût, esthétique, originalité. Une excursion gustative qui permet d’explorer des saveurs nouvelles, de découvrir des petits producteurs, des artisans sélectionnés en fonction des saisons, des thématiques dictées par l’actualité ou des sujets comme l’enfance, un pays précis, une région déterminée … et des spécialistes de la gastronomie qui un mois sur deux nous font découvrir leur univers et leurs passions culinaires.

Exemple avec la Box dédiée aux Fêtes de fin d’année : du foie gras bien sûr, du thé de Noël, du pain d’épice également, mais aussi des raisins secs enrobés de chocolat (délicieux !), du confit de Sauternes, du nectar de pêche blanche, du sucre aromatisé à la clémentine et aux épices, de la vodka énergétique (à consommer avec modération parce que c’est bon donc tentant). Produits traditionnels ou audaces gastronomiques, condiments ou boissons, salé ou sucré, l’ensemble est de bonne qualité, et présenté avec un fascicule qui détaille chaque produit, chaque fabricant, ajoutant des recettes et une introduction ouvrant sur littérature et peinture.

Un ensemble qui invite à la dégustation … et aux expériences. Ainsi, nous n’avons pu nous empêcher de jouer les apprentis sorciers en testant la rencontre foie gras + pain d’épice poêlé. Heureuse addition pour les amateurs de détournements de saveur. Et la preuve qu’avec ce petit jeu, le trio fondateur de Foodiscover pourrait gagner son pari : Romain qui va à la recherche des chefs étoilés pour les convaincre d’épauler le concept, Emilie G. la gastronome dénicheuse de produits insolites, Emilie R. en charge de la com’ et de l’évènementiel.

Une fourchette, un globe terrestre et une loupe : le logo de Foodiscover annonce la couleur. Il s’agit d’ouverture, de découverte, de quête aussi, celle des jeunes talents, des artistes culinaires, des gastronomes en devenir. Et tout ce petit monde de se croiser au travers de rencontres, celles du blog où transiteront news et débats sur ce vaste sujet, relayés sur des réseaux sociaux que nos trois jeunes entrepreneurs bichonnent, celles des « apéros Foodiscover » qu’ils comptent organiser pour fédérer une réelle communauté autour de l’amour du goût.

Dernier point qui nous semble important : si le prix est un peu plus élevé que les boites proposées par d’autres entreprises (27,90 euros/mois) c’est que, désireux de se situer dans le haut de gamme, Foodiscover achète les produits directement aux petits producteurs, et propose un emballage protecteur qui garantit l’acheminement sécurisé des produits. S’y ajoute la flexibilité : l’abonnement à l’année, mensuel et sans engagement, peut être suspendu très simplement, Foodiscover propose des packs 3, 6 ou 12 mois. Quant aux coffrets thématiques, ils peuvent être achetés indépendamment.

Liberté de choix, qualité des produits, démarche sérieuse et passionnée : Foodiscover ajoute le paramètre de la surprise, on découvre les produits en ouvrant la boite, ce qui implique un certain état d’esprit, une curiosité et une relation de confiance. Le prochain coffret prévu pour janvier 2013 suit cette règle du secret : seul info il sera dédié … aux enfants ! Mais rien n’interdit aux éternels adolescents de le tester.

Et plus si affinités

http://www.foodiscover.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.