Marilyn et JFK : american tabloïd à la française ?

04/06/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Pas pour rien que le livre de François Forestier commence par une citation du bouquin de James Ellroy ! Marilyn et JFK, en revenant sur la sulfureuse liaison de l’actrice et du président, s’engage résolument dans la voie tracée par le romancier américain, en lui substituant une approche biographique qui découle sur un tableau peu reluisant des USA au temps des 60’s. Le ton est vif, pour ne pas dire…

Read More >>

Magda Goebbels : égérie du nazisme, fanatique infanticide … un pur reflet de son temps ?

28/05/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Dauphine de Cambre évoquait la semaine dernière le parcours de la très flamboyante Joséphine Baker, ce tourbillon de vie et de lumière ; impliquée dans la lutte contre le racisme et la ségrégation, passionnée de danse, de rires, muse et grande séductrice, résistante, maman adoptive d’une famille arc-en-ciel qui illustrait sa vision de l’humanité fraternelle, la star s’inscrit à l’exact opposé de sa contemporaine, la tristement célèbre Magda Goebbels, comme…

Read More >>

Joséphine Baker : la Néfertiti du temps présent

23/05/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Ou le tumulte noir … Les surnoms ne manquèrent pas pour encenser la chanteuse américaine qui fit les beaux jours des Folies bergères dans les années 30. Star de renommée internationale, Joséphine Baker, parce qu’elle était née noire aux USA à l’heure du ragtime, n’avait pas forcément embrassé la vie sous les meilleurs auspices. Seules options alors pour une « négresse » : se marier, se prostituer, être girl dans une revue nègre….

Read More >>

La Scandaleuse Duchesse de Windsor : Bonnie and Clyde à la royale ?

15/05/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Ah ! Édouard et sa Wallis !!! Voici une histoire d’amour qui en a fait couler, de l’encre ! Et passionné les foules, fasciné les journaux ! Profondément emmerdé la monarchie britannique, également, qui aurait pu y rester. C’est que derrière l’image glamour d’une relation interdite, vécue malgré tout au prix de la couronne, se dessine un paysage beaucoup plus sombre où transparaissent l’alliance avec le nazisme, le sens de la…

Read More >>

Beautiful people : regard sur les titans de la mode

17/04/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Haute couture, prêt à porter, création : l’industrie de la mode telle que nous la connaissons aujourd’hui prend son essor dans les 70’s. Au centre de cette véritable tempête, deux figures tutélaires, rivales, complémentaires pourtant, complices un temps trop court : Yves Saint-Laurent et Karl Lagerfeld s’opposent férocement dans leur déclinaison du vêtement de luxe mais font route en parallèle pour révolutionner un secteur économique désuet et sclérosé, pour poser les…

Read More >>

Sid Vicious – Chronique d’une rock star suicidée : « J’étais le seul chez qui il restait un fond d’anarchie »

01/02/2018

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint 2 février 1979 : Sid Vicious ne se relève pas du dernier shoot qu’il s’inflige. Il décède à l’âge de 21 ans, quelques heures après avoir été libéré de la prison où il croupissait pour le meurtre de son grand amour Nancy Spungen. D’aucun prétendront qu’avec son corps, ce sont les mânes du punk qu’on a incinérés. Difficile en effet de dissocier la carrière éclaire de ce garçon de la…

Read More >>

Helmut Berger – Autoportrait – 70 eme anniversaire : les mémoires du « plus bel homme du monde »

03/12/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Peut-on réduire Helmut Berger à cette caricature ? Difficile. On peut être un Apollon, si l’on n’a pas d’âme, on n’est rien qu’une coquille vide. De l’âme, Helmut Berger n’en a pas manqué, du caractère aussi, surtout. Et c’est probablement ce qui a conquis Visconti qui va en faire son amant, son compagnon et son acteur fétiche. S’il n’y a avait pas eu Visconti, Berger aurait-il perduré, se serait-il imposé…

Read More >>

Béjart, le démiurge : « Je ne crois pas au génie »

28/11/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Ariane Dollfus vient de publier chez Arthaud Béjart, le démiurge une exhaustive biographie du plus célèbre chorégraphe français du siècle passé, et créateur prolifique s’il en fut – en effet, plus de… 300 opus sont à son actif, tous types et genres confondus, parmi lesquels d’incontestables chefs d’œuvre comme Symphonie pour un homme seul, Le Sacre du printemps, Boléro… Genèse Presque tout ce que vous avez toujours voulu savoir…

Read More >>

Fils de Sam : vertigineux et tripant

25/11/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Gros plan aujourd’hui sur un des fleurons de la collection « Murder ballads » propulsée par les éditions Ring. Fils de Sam nous entraîne dans le sillage d’un des tueurs en série mythiques des années 70 finissantes, David Berkowitz. « Le Fils de Sam », comme il se baptisera dans une des lettres qu’il adresse à la police et à la presse, va terroriser les rues de NewYork une année durant, assassinant à…

Read More >>

Une vie de Gala – Dominique Bona : Cherchez la femme !

20/11/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Il n’était pas aisé d’écrire une biographie d’Elena Dmitrievna Diakonova, dite Gala (1894-1982), une femme qui a traversé l’histoire de l’art du XXe siècle en se faisant un prénom. Elle ne fait pas partie de l’autre moitié de l’avant-garde, redécouverte avec le mouvement féministe des années 70. Elle n’a ni écrit (comme Elsa Triolet), ni peint (comme Dorothea Tanning ou Leonora Carrington), ni photographié (comme Lee Miller). Elle n’a…

Read More >>

Bobby Beausoleil et autres anges cruels : la face cachée du Summer of love

29/09/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint 1967 : le Summer of love bat son plein. Le mouvement hippie envahit les USA depuis son centre névralgique, Haigh Ashbury à San Francisco. Mot d’ordre : liberté. De pensée, de mœurs. Refus des carcans familiaux, du système de consommation, du système politique. Dénonciation de la guerre du Vietnam, lutte pour les droits civiques des noirs. Rock et drogue. De partout des gamins paumés déboulent à Frisco pour vivre cette exaltation…

Read More >>

People Bazar -Jean-Pierre de Lucovich : « Oh les beaux jours  …  »

25/09/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint « Souvenirs d’un infiltré dans le beau monde » : voici le sous-titre choisi par Jean-Pierre de Lucovich pour éclairer sa démarche, soit quelques 600 pages d’anecdotes et de souvenirs, puisés dans sa carrière de journaliste. Et des petites histoires, il en a beaucoup à nous raconter ce monsieur, qui fit les beaux jours de Paris-Match, Vogue Hommes, Photo, Harper’s Bazaar, L’Express, PlayBoy, et j’en passe. Ses cibles ? Le people en…

Read More >>

Jeanne Moreau, Le Tourbillon d’une vie, 1928-2017 : … née bénie

04/09/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint L’ouvrage de Marianne Gray, qui sort tout juste un mois après la disparition de Jeanne Moreau, n’est pas tout à fait une nouveauté. Une première version, parue en Angleterre en 1996, fut traduite en français (très bien) par Odile Demange et publiée en 2003 puis en 2010 par ce même éditeur parisien. Jeanne Moreau Le tourbillon d’une vie reprend le texte de 2010 et y ajoute deux chapitres finals….

Read More >>

Grace Jones : mémoires d’une tornade jamaïcaine

28/08/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint « Je n’écrirai jamais mes mémoires « : après avoir répété cette décision en boucle pendant des nombreuses années, la diva noire, égérie de Jean-Paul Goude et reine du disco, a heureusement revu sa position pour se livrer au journaliste Paul Morley qui tire 560 pages passionnantes de ce récit de vie hors du commun. Car pour le coup Grace Jones se définit par le décalage constant, un véritable mode de…

Read More >>

Jacques de Bascher, dandy de l’ombre : le crépuscule des dieux 80’s

07/08/2017

FacebookGoogle+TwitterPinterestLinkedinRedditTumblrBufferStumbleUponemailPrint Dans les deux biopics consacrés à Yves Saint Laurent, il apparaît, sous les traits de Xavier Lafitte ou Louis Garrel. Deux interprétations somme toute palotes au regard de ce que fut Jacques de Bascher. L’excellente biographie que lui consacre Marie Ottavi rend heureusement justice à ce personnage aux facettes multiples et paradoxales, véritable incarnation des 80’s glorieuses, insouciantes et extrêmes. Jacques de Bascher donc, ultime dandy, rejeton d’une vieille…

Read More >>