A l’avant garde : Jon Foreman, dialogue avec les pierres

18/02/2020

La mer, une plage couverte de pierres et de coquillages, au bon plaisir de mère Nature … Jon Foreman vient à passer, qui va ordonner le tout à sa manière, comme une volonté de redonner au monde la cohérence qu’on lui a volée. « Sculpt the world » : son mantra. Avec des feuilles, des fleurs, du bois … même si ses créations minérales demeurent les plus impressionnantes, parce que telluriques, presque druidiques….

Read More >>

Exposition « Jules Adler. Peintre du peuple » : représenter les humbles

05/02/2020

Artiste naturaliste, admirateur de Zola, dreyfusard convaincu … Jules Adler est ce qu’on appelle un peintre engagé. Et ses toiles le clament pour lui, qui représentent l’univers populaire, milieu ouvrier, artisan ou paysan, au crépuscule du XIXeme siècle. Le peintre des « humbles » dit-on de lui … ce que confirme l’exposition présentée par le Musée d’art de d’histoire du judaïsme. Une exposition qui met en évidence le talent d’un artiste malheureusement…

Read More >>

FabBRICK : textiles recyclés et architecture écolo

31/01/2020

Bon il n’y a pas que des mauvaises nouvelles quand même. Au milieu du flot de vacheries qui nous tombe dessus au quotidien dans une ambiance pré-apocalyptique pas forcément des plus folichonnes, il se trouve des entreprises louables qui font chaud au cœur par leur démarche, leur volonté de changer les choses. C’est le cas de FabBRICK. Ou comment transformer les montagnes de vêtements que nous fichons en l’air quotidiennement…

Read More >>

Pierre et Gilles – La fabrique des idoles : Dorian Gray à rebours …

30/01/2020

Quel est le point commun entre Sylvie Vartan, Marylin Manson, Stromae, Nina Hagen, Étienne Daho, Indochine, Madonna, Marc Almond, Siouxsie Sioux ? Outre qu’ils sont tous chanteurs et musiciens, ils ont eu l’heur d’être immortalisés par Pierre et Gilles. Ce qui vaut pour sanctification ou presque. Et l’exposition que consacre la Philharmonie au travail de ce duo artistique d’exception le prouve en majesté. Art religieux et vignette Panini Son titre n’est…

Read More >>

A l’avant garde : AleXsandro Palombo, héritier 2.0 d’Oliviero Toscani ?

28/01/2020

Il a dernièrement marqué les esprits en affichant le visage tuméfié de femmes politiques célèbres sur les murs de Milan. Mais la campagne « Just because I am a woman » n’est qu’une pierre supplémentaire à l’édifice contestataire de l’italien AleXsandro Palombo. Car ce chantre de la fusion entre revendications sociales et pop art sait y faire quand il s’agit de secouer les consciences en détournant nos icônes culturelles les plus chères,…

Read More >>

A l’avant-garde : Sylvain Binet Homâ, l’animaliste

14/01/2020

Etampois d’origine, artiste dans l’âme comme dans l’ADN … Sylvain Binet aka Homâ a notamment un faible pour le portrait animalier qu’il revisite avec autant de talent que d’espièglerie, et un certain esprit punk. Chez lui, l’animal s’humanise, en costume de préférence et dans des scénographies baroques et déjantées. Une sorte de Beatrix Potter sous acide, Snatch au pays des merveilles, Marvel version Nounours … et une galerie d’icônes de…

Read More >>

A l’avant garde : Lise Meunier, entre fèves et ex voto

09/01/2020

Notre première avant garde artistique de l’année 2020 est femme et céramiste. Céramiste miniaturiste, pourrait-on avancer, car les créations de Lise Meunier tiennent bien souvent dans la paume de la main. Fleurs délicates, coraux précieux, fruits savoureux … quand elle ne s’inspire de l’univers maraîcher, Lisa s’intéresse de près aux ex-voto : l’ex-voto vise à remercier un saint protecteur en lui offrant la réplique modelée du membre ou de l’organe miraculeusement…

Read More >>

A l’avant garde : Laura H. Rubin, the digital girl

17/12/2019

Brune, yeux noisette, visage félin … une belle femme. Pourtant le talent de Laura H.Rubin réside au bout de ses doigts, quand elle saisit le stylet pour tracer sur la palette numérique les portraits de jeunes femmes aussi graciles et sauvages qu’elle. Véritable experte, c’est avec dextérité qu’elle travaille l’immatériel afin de restituer le pulpeux des lèvres, l’éclat du regard, les imperfections de la peau … une mèche volage, un…

Read More >>

A l’avant garde : Nikita Golubev street art in the dirt !

10/12/2019

Nikita Golubev aka Proboynick : un street artiste venu de Russie qui a troqué bombes de peinture et pencils pour faire de la poussière des voitures son matériau de prédilection. Traquant le pare-brise sale, le coffre de bagnole noire de crasse, il s’amuse à y dessiner, au gré de ses inspirations. Le trait est précis, fin, puissant ou discret, aérien et maîtrisé, forcément éphémère, toujours original. Intense dans le regard…

Read More >>

A l’avant garde : Sh/Sadler – Fresh meat

03/12/2019

Claustrophobes, s’abstenir ! Écrasées dans leur emballage cellophane, les belles décapitées de Sh/Sadler manquent d’air. Et nous font suffoquer. A dessein. Maquillées à outrance, brunes, blondes, noires, asiatiques … étiquetées comme autant de morceaux de viande, leur nom, leur prix s’affichent tels des produit au rabais. Pas forcément de la première fraîcheur du reste ; et ce n’est pas un hasard. Procédant de la sorte, Julia SH et Nick Sadler donnent…

Read More >>

Masterplan 25 – Michael Spencer Jones – Iconic & Unseen Photographies of OASIS : Definitely Maybe un quart de siècle en photo …

03/12/2019

Hello, lecteur rocker et/ou photographe ! Si d’aventure tu t’égares en terre british anté-brexit dur pour célébrer les fêtes de fin d’année, fais un détour par le très sélect hClub londonien. Fruit de l’association Paul Allen/Dave Stewart, l’endroit assume sa vocation dandy/subculturelle en accueillant jusqu’au 12 janvier une exposition dédiée à la geste du groupe Oasis, immortalisée par Michael Spencer Jones. Photographe attitré des frangins mancusiens et de leur combo,…

Read More >>

A l’avant garde : Freya Jobbins, l’équarrisseuse de poupons

28/11/2019

Megalex Whynot, Ludovic Levasseur, Mariel Clayton, Mari Shimizu, Michel Nedjar … on ne compte plus le nombre d’artistes qui ont jetté leur dévolu créatif sur la poupée. De chiffon, de celluloïde … Pour la torturer, la désacraliser, la zombifier … L’australienne Freya Jobbins a quant à elle un net penchant pour l’équarrissage, désossant les modèles qu’elle collecte pour s’adonner à des jeux de puzzle pour le moins surprenants. Arcimboldo aurait…

Read More >>

A l’avant garde : Marc Martin – Les Tasses – Toilettes publiques – Affaires privées

14/11/2019

Aujourd’hui parlons du travail accompli par le photographe Marc Martin … sur les tasses. Non pas les accessoires de vaisselle mais les pissotières. Installées dans l’espace public au XIXeme siècle, à des fins hygiéniques … détournées par la force des choses pour offrir un lieu de rencontre éphémère, où les homosexuels ont longtemps vécu des amours secrètes car interdites. Des lieux de drague donc, dont l’artiste a voulu saisir le…

Read More >>

A l’avant garde : Trevor Smith, l’homme au crochet

04/11/2019

Qui a dit que les ouvrages de dames ne convenaient qu’aux dames ? Artiste textile émérite, l’australien Trevor Smith fait mentir l’appellation, rappelant au passage que longtemps, broderie et tissage furent l’apanage d’artisans particulièrement talentueux et inspirés. En l’état, c’est dans le domaine du crochet que Smith excelle, discipline à laquelle il se consacre depuis des années, rendant ainsi hommage au savoir faire maternel … et aux souvenirs de famille….

Read More >>

A l’avant garde : Lauren Greenfield – Generation Wealth – 2008-2017

13/10/2019

« Le freak c’est chic ! » scandait en son temps le groupe de disco/funk Chic. Un jeu de mot prémonitoire si l’on en croit le projet mutli-facettes de Lauren Greenfield. Étalé sur 10 ans, Generation Wealth détaille en photographie les us et coutumes des nouveaux riches de la planète. Via des expositions, une monographie et un documentaire, cette plongée dans l’intimité des fortunés de ce monde donne à voir une nouvelle forme…

Read More >>