A l’avant-garde : Chris Morin Eitner – Once upon a time tomorrow

02/04/2020

A l’heure du grand confinement, elles circulent sur la toile comme une évidence. Les jungles urbaines de Chris Morin Eitner s’enracinent soudain dans le réel, alors que les témoignages fleurissent d’animaux sauvages envahissant nos rues désertées par le COVID. Voici pourtant plusieurs années que ce phtographe plasticien visionnaire travaille à la série intitulée Once upon a time tomorrow : des paysages de grandes villes où dame Nature a repris ses droits….

Read More >>

A l’avant garde : Josè Manuel Ballester – Espaces cachés

19/03/2020

On vient de les voir fleurir sur la toile, pour illustrer le grand contingentement. Pourtant la série « Espaces cachés » de l’espagnol Josè Manuel Ballester date de quelques années déjà, nous interrogeant en substance sur tout ce qui fait un tableau qui n’est pas humain. Le principe est simple et redoutable d’efficacité : effacer toute trace de personnage à la surface des grandes toiles de maîtres. La Vénus de Botticelli ? Désintégrée ainsi…

Read More >>

A l’avant garde : Orphné Achéron, la passeuse d’âmes …

09/03/2020

Assumer pareil pseudonyme n’est pas sans conséquence … Orphné Achéron … nymphe de l’obscur … épouse du fleuve Achéron qui charriait les âmes perdues dans un long cri de désespoir … échappée des Enfers pour s’incarner en une illustratrice médiumnique, qui trace ses songes à l’encre noire enluminée de dorures. Femmes diaphanes statufiées dans l’armure des guerrières solaires égarées dans les limbes, prêtresses évanescentes parées du linceul noir des Parques,…

Read More >>

A l’avant garde : compositions ubuesques by Kass Copeland

25/02/2020

« I glue together junk from dumpsters. Then I sell it to rich people…and they can’t get enough of it ». Dis donc, Kass Copeland, tu serais pas un peu punk, quelque part ? Parce que dans tes mots comme dans tes collages, on retrouverait presque un peu de l’âme de Sniffing Glue, des fanzines à la Vivienne Westwood quand elle habillait encore les Sex Pistols … ou des automates de la Renaissance ?…

Read More >>

A l’avant garde : Jon Foreman, dialogue avec les pierres

18/02/2020

La mer, une plage couverte de pierres et de coquillages, au bon plaisir de mère Nature … Jon Foreman vient à passer, qui va ordonner le tout à sa manière, comme une volonté de redonner au monde la cohérence qu’on lui a volée. « Sculpt the world » : son mantra. Avec des feuilles, des fleurs, du bois … même si ses créations minérales demeurent les plus impressionnantes, parce que telluriques, presque druidiques….

Read More >>

Exposition « Jules Adler. Peintre du peuple » : représenter les humbles

05/02/2020

Artiste naturaliste, admirateur de Zola, dreyfusard convaincu … Jules Adler est ce qu’on appelle un peintre engagé. Et ses toiles le clament pour lui, qui représentent l’univers populaire, milieu ouvrier, artisan ou paysan, au crépuscule du XIXeme siècle. Le peintre des « humbles » dit-on de lui … ce que confirme l’exposition présentée par le Musée d’art de d’histoire du judaïsme. Une exposition qui met en évidence le talent d’un artiste malheureusement…

Read More >>

FabBRICK : textiles recyclés et architecture écolo

31/01/2020

Bon il n’y a pas que des mauvaises nouvelles quand même. Au milieu du flot de vacheries qui nous tombe dessus au quotidien dans une ambiance pré-apocalyptique pas forcément des plus folichonnes, il se trouve des entreprises louables qui font chaud au cœur par leur démarche, leur volonté de changer les choses. C’est le cas de FabBRICK. Ou comment transformer les montagnes de vêtements que nous fichons en l’air quotidiennement…

Read More >>

Pierre et Gilles – La fabrique des idoles : Dorian Gray à rebours …

30/01/2020

Quel est le point commun entre Sylvie Vartan, Marylin Manson, Stromae, Nina Hagen, Étienne Daho, Indochine, Madonna, Marc Almond, Siouxsie Sioux ? Outre qu’ils sont tous chanteurs et musiciens, ils ont eu l’heur d’être immortalisés par Pierre et Gilles. Ce qui vaut pour sanctification ou presque. Et l’exposition que consacre la Philharmonie au travail de ce duo artistique d’exception le prouve en majesté. Art religieux et vignette Panini Son titre n’est…

Read More >>

A l’avant garde : AleXsandro Palombo, héritier 2.0 d’Oliviero Toscani ?

28/01/2020

Il a dernièrement marqué les esprits en affichant le visage tuméfié de femmes politiques célèbres sur les murs de Milan. Mais la campagne « Just because I am a woman » n’est qu’une pierre supplémentaire à l’édifice contestataire de l’italien AleXsandro Palombo. Car ce chantre de la fusion entre revendications sociales et pop art sait y faire quand il s’agit de secouer les consciences en détournant nos icônes culturelles les plus chères,…

Read More >>

A l’avant-garde : Sylvain Binet Homâ, l’animaliste

14/01/2020

Etampois d’origine, artiste dans l’âme comme dans l’ADN … Sylvain Binet aka Homâ a notamment un faible pour le portrait animalier qu’il revisite avec autant de talent que d’espièglerie, et un certain esprit punk. Chez lui, l’animal s’humanise, en costume de préférence et dans des scénographies baroques et déjantées. Une sorte de Beatrix Potter sous acide, Snatch au pays des merveilles, Marvel version Nounours … et une galerie d’icônes de…

Read More >>

A l’avant garde : Lise Meunier, entre fèves et ex voto

09/01/2020

Notre première avant garde artistique de l’année 2020 est femme et céramiste. Céramiste miniaturiste, pourrait-on avancer, car les créations de Lise Meunier tiennent bien souvent dans la paume de la main. Fleurs délicates, coraux précieux, fruits savoureux … quand elle ne s’inspire de l’univers maraîcher, Lisa s’intéresse de près aux ex-voto : l’ex-voto vise à remercier un saint protecteur en lui offrant la réplique modelée du membre ou de l’organe miraculeusement…

Read More >>

A l’avant garde : Laura H. Rubin, the digital girl

17/12/2019

Brune, yeux noisette, visage félin … une belle femme. Pourtant le talent de Laura H.Rubin réside au bout de ses doigts, quand elle saisit le stylet pour tracer sur la palette numérique les portraits de jeunes femmes aussi graciles et sauvages qu’elle. Véritable experte, c’est avec dextérité qu’elle travaille l’immatériel afin de restituer le pulpeux des lèvres, l’éclat du regard, les imperfections de la peau … une mèche volage, un…

Read More >>

A l’avant garde : Nikita Golubev street art in the dirt !

10/12/2019

Nikita Golubev aka Proboynick : un street artiste venu de Russie qui a troqué bombes de peinture et pencils pour faire de la poussière des voitures son matériau de prédilection. Traquant le pare-brise sale, le coffre de bagnole noire de crasse, il s’amuse à y dessiner, au gré de ses inspirations. Le trait est précis, fin, puissant ou discret, aérien et maîtrisé, forcément éphémère, toujours original. Intense dans le regard…

Read More >>

A l’avant garde : Sh/Sadler – Fresh meat

03/12/2019

Claustrophobes, s’abstenir ! Écrasées dans leur emballage cellophane, les belles décapitées de Sh/Sadler manquent d’air. Et nous font suffoquer. A dessein. Maquillées à outrance, brunes, blondes, noires, asiatiques … étiquetées comme autant de morceaux de viande, leur nom, leur prix s’affichent tels des produit au rabais. Pas forcément de la première fraîcheur du reste ; et ce n’est pas un hasard. Procédant de la sorte, Julia SH et Nick Sadler donnent…

Read More >>

Masterplan 25 – Michael Spencer Jones – Iconic & Unseen Photographies of OASIS : Definitely Maybe un quart de siècle en photo …

03/12/2019

Hello, lecteur rocker et/ou photographe ! Si d’aventure tu t’égares en terre british anté-brexit dur pour célébrer les fêtes de fin d’année, fais un détour par le très sélect hClub londonien. Fruit de l’association Paul Allen/Dave Stewart, l’endroit assume sa vocation dandy/subculturelle en accueillant jusqu’au 12 janvier une exposition dédiée à la geste du groupe Oasis, immortalisée par Michael Spencer Jones. Photographe attitré des frangins mancusiens et de leur combo,…

Read More >>