A l’avant garde spécial Arles : Niels Ackermann et Sébastien Gobert – Looking for Lenin

22/10/2017

Ceux qui ont visionné Winter on fire, le documentaire dédié aux événements de la place Maidan à Kiev, se souviennent certainement de cette séquence sidérante où un vieux communiste cherche à empêcher la foule des manifestants de mettre à bas une statue de Staline, faisant écran de son corps pour protéger le colosse de métal qui finira néanmoins en morceaux. Un cas qui n’est pas isolé. L’Ukraine a signifié son…

Read More >>

Grand Palais – Gauguin l’alchimiste : « une terrible démangeaison d’inconnu »

22/10/2017

Pour finir l’année en beauté, et amorcer celle qui vient, le Grand Palais propose ce qui se faisait de mieux au temps de sa conception et de son édification dans les années 90 de l’avant-dernier siècle, une rétrospective Paul Gauguin. Avec plus de deux-cents œuvres, parmi lesquelles, finalement, trop peu de peintures à notre goût – une cinquantaine seulement, mais il faut voir lesquelles ! –, quantité de céramiques, sculptures, objets,…

Read More >>

Gauguin : sa vie, son œuvre dans une monographie culte !

22/10/2017

Cinquante-quatre peintures, vingt-neuf céramiques, trente-cinq sculptures et objets… Au total, plus de deux-cents pièces sont exposées dans Gauguin l’alchimiste retraçant jusqu’au 22 janvier au Grand Palais à Paris la quête perpétuelle de l’artiste d’abandonner le connu pour explorer l’inconnu. Les éditions Flammarion, bien inspirées, rééditent le Gauguin de Françoise Cachin qu’il apparaît urgent de (re)lire. Drôle de vie que celle de Paul Gauguin : une enfance péruvienne à Lima, dorée comme peut l’être…

Read More >>

A l’avant garde spécial Arles : Michael Wolf – Life in cities

15/10/2017

Rencontres photographiques d’Arles 2017 : grand désarroi. Du flamboyant festival découvert en 2010, visité plusieurs fois, toujours avec délice et ferveur, il ne reste qu’un parcours mirifique pour touristes en goguette. Pleurez mes yeux … Arles à trop vouloir s’ouvrir et plaire vient de se condamner à la torpeur de l’event culturel bon teint qui pour conquérir les foules ne doit plus les violenter. Chaque mètre carré d’indépendance perdu vient s’ajouter…

Read More >>

Musée Picasso : quid de « 1932, Année érotique » ?

15/10/2017

Le Musée Picasso propose jusqu’au 11 février 2018 une exposition qui a pour titre 1932 et pour sous-titre « Année érotique », comme si les autres années du co-fondateur du cubisme ne l’avaient pas été ou l’avaient été moins. En réduisant le sujet à l’agenda de l’artiste une année durant, une année, certes, très chargée sur bien des plans – moins qu’on le pense, à notre avis, sur celui de la novation…

Read More >>

A l’avant garde : Satoshi Saïkusa

08/10/2017

Mementori mori de l’un, pensée bouddhiste de l’autre, voici les deux piliers qui consolident l’oeuvre de Satoshi Saïkusa, les deux tendances qui dictent son exploration artistique et philosophique, en parallèle de son travail de portraitiste et de photographe de mode. Ses séries « Impermanence » et « Dots photography » se font écho comme appropriations de genres esthétiques fondamentaux dans la lecture du monde et de l’humain, natures mortes, Vanités, pointillisme. Tout dit la…

Read More >>

Rubens – Portraits princiers : un même “air de famille”

06/10/2017

Pas si évident de meubler l’espace du musée du Luxembourg, longtemps réduit (au moins jusqu’en 1977-78, à l’époque des salons Écritures et La Lettre et le signe auxquels nous eûmes l’honneur de collaborer étroitement) à deux rateliers pourvus de cimaises séparés par un long couloir. L’agencement – le travail d’architecture intérieure, de déco et d’éclairage qu’aujourd’hui on qualifie de scénographie – de l’expo Rubens – Portraits princiers, signé Véronique Dollfus,…

Read More >>

A l’avant garde : Fabesko

02/10/2017

Si elle avait à figurer dans un roman de la comtesse de Ségur, Fabesko, sans conteste, personnaliserait la synthèse du Bon Petit Diable et de Sophie la malheureuse. Des sales mioches mal élevés par la bêtise crasse de parents bon chic bon genre, gamins irrévérencieux et pleins de vie dont la curiosité sans fin activent les pires catastrophes et les explorations les plus cocasses. C’est que Fabesko aime faire du…

Read More >>

A l’avant garde : Daisuke Ichiba

25/09/2017

Et de nouveau un japonais à l’honneur de notre avant-garde artistique hebdomadaire. Il faut dire que l’univers de Daisuke Ichiba a tout pour captiver et révulser, saisir et horrifier, séduire et oppresser. Un mouvement antagoniste, une ambiguïté esthétique et émotionnelle que chaque dessin alimente en puisant à des racines profondes. Ainsi Daisuke Ichiba fouille au plus profond des contes nippons, qui affectionnent le lugubre, le fantastique, vampires, fantômes et monstres….

Read More >>

Irving Penn : la photographie, cette expérience émouvante …

21/09/2017

par Nicole Gabriel … et Nicolas Villodre Dans la famille Penn, je voudrais le frère ! L’aîné des deux, Irving, le grand photographe, étudia le design, tandis que l’autre, Arthur, le cinéaste (auteur, entre autres, du Gaucher) se forma au théâtre dans la fameuse école de l’Actors Studio qui cherchait à adapter (plus ou moins fidèlement) les concepts de Stanislavski. A l’occasion du centenaire d’Irving, le Grand Palais lui consacre une…

Read More >>

Le Massacre des Innocents – Poussin, Picasso, Bacon : un ouvrage de référence

21/09/2017

Jusqu’au 7 janvier 2018, le Musée Condé du Château de Chantilly propose une étonnante exposition : Le Massacre des Innocents : Poussin, Picasso, Bacon. Pour la première fois de son histoire, l’institution isarienne fait entrer des œuvres d’art moderne et contemporain en ses murs. Et c’est autour d’un des plus célèbres chefs d’œuvres de Nicolas Poussin que le musée explore l’influence de cet épisode du Nouveau Testament sur les artistes…

Read More >>

A l’avant garde : Voxx Romana

17/09/2017

Puissante, autoritaire, contestataire : Voxx Romana débarque en force de Portland pour investir la Galerie Akiza durant l’exposition Einstein & the Ladies of Tomorrow. Sa première exhibition en solo en Europe et l’occasion d’observer par le menu l’univers visuel de ce streetartiste aussi pertinent que prolixe. Ses outils ? La bombe aérosol, le collage, le pochoir. Ses supports ? Les murs de villes comme les billets de banque ou les affiches. Ses thématiques ?…

Read More >>

Musée Fabre – L’art et la matière : sculpter c’est toucher !

13/09/2017

Eh oui, sculpter, c’est toucher ! Une évidence ? Pas si sûr quand dans tous les musées de France, de Navarre et d’ailleurs, on se doit de « regarder avec les yeux », à juste titre du reste, les visiteurs sont si maladroits, ces œuvres si fragiles. Ces œuvres justement, que des artistes ont façonné à main nue, saisissant la matière, la combattant vigoureusement pour certains, avec douceur et tendresse pour d’autres. Et quelle…

Read More >>

A l’avant garde : Dima Drjuchin

11/09/2017

« La transversalité, y’a qu’ça de vrai ! » comme dirait notre chère Padmé Purple. Les artistes de la génération Y l’ont très bien compris, à l’heure du tout numérique, ils puissent à pleines brassées dans le tsunami culturel qui déborde de leur écran. Et cela donne parfois de bien étranges cocktails. Dixit Dima Drjuchin dont la misologie créative a de quoi retenir l’attention. Musicien avec Corrupt autopilot, ce monsieur créchant à Brooklyn…

Read More >>

A l’avant garde : Noviadi Angkasapura

03/09/2017

Il dessine, comme d’autres prient, entrant en contact avec les dieux par le medium d’une pointe de stylo bille. Ses œuvres se déclinent au quotidien, non comme des requêtes, mais des visions, un regard extra-lucide sur notre monde, qui transperce les apparences pour saisir une réalité parallèle. Nourri à l’imaginaire de son Indonésie natale, Noviadi Angkasapura déploie son art dans une volonté spirituelle, un désir profond de saisir les forces…

Read More >>