Album : Sébastien Schuller – Heat wave

10645307_10152661845977667_5430390376852983533_n

Des palmiers noyés dans la brume : il suffit de poser les yeux sur la pochette du 3eme LP de Sébastien Schuller pour saisir de facto qu’il ne sera pas solaire. Et les premières mesures le confirment avec le très saccadé « Silent » :

Alternance de calme et de grandes orgues, l’effet de montagnes russes va revenir en boucle sur tout l’album, alternant morceaux joyeux et dansant comme « Endless summer » avec des mélodies bien plus assombries telles le superbe « Nightlife », « Black light » ou « Memory – Les halles ». Une plainte qui définit à elle seule l’univers de Schuller, éthéré, alangui et inquiet.

De la mélancolie à la Verlaine ? Le souvenir des instants perdus, le manque d’ancrage dans le présent, la fuite dans l’avenir … Du spleen à la Baudelaire ? L’angoisse incontrôlable, compensée épisodiquement par des éclats de lumière trop brefs … Heat wave tout au long de ses dix tracks se veut une recherche haletante du rayonnement, de la fraîcheur, de l’innoncence.

On retiendra à ce titre le magnifique « As we sleep in a japanese garden », qui semble un instant fugace effleurer cette plénitude désirée du bout des doigts, suivi de la déstructuration de « Disillusion » qui trahit par sa rythmique anarchique l’écroulement des prises de conscience trop brutales. « Regrets » viendra tisser une nouvelle cohérence mélodique teintée d’anxiété.

De fait l’album présente une logique de construction, un récit sonore décryptant les phases d’un mal être, une errance, une perdition ; « Tropical storm » vient balayer ce chagrin d’un tempo libérateur comme une pluie de mousson, pour conclure comme il se doit le cercle de cette vague de chaleur thermique, affective et mélodique.

1185199_10151868161557667_1016627813_n

Et plus si affinités

http://sebastienschuller.com

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.