Album : Ok Bonnie – On

Le nom ne vous est pas inconnu, lecteurs fidèles. Nous avons mentionné la vidéo « Y.N.S.L. » d’OK Bonnie aux côtés de celle d’Indochine et de deux ou trois autres brulots visuels :


OK BONNIE -YNSL (Clip Officiel) par ephelide2

Dites vous une chose, l’ambiance qui se dégage de ces images teinte l’ensemble de l’album On, sorti aujourd’hui. Une electro hypnotique et malfaisante, qui par ses pulsations imite le mal de crâne annonciateur de la folie, les voix des psychotiques, le dédoublement des bipolaires.

Et une équitation simple : les accents faussement monocordes de la chanteuse que Benjamin Rippert tord en tous sens au gré de compos passant de la glaciale banquise aux déversements d’un volcan en fusion. Intimistes confessions  tel «  I don’t know what’s going on », saccades épileptiques à bout de souffle comme « Basement » ou “Perfect soldier”, constat désabusé d’une vie sans aspérité dans « Something in the air » « Everything’s ok » …

Une musique qui rappelle les incommunicabilités de Samuel Beckett, comme si la Winnie de Oh les beaux jours ! avait soudainement décidé de déverser ses mots en chanson, s’enfonçant inexorablement dans la roche et l’immobilité d’une existence banale, traversée de rêves fulgurants et impossibles. Et par touche des chants d’enfants pour évoquer l’innocence perdue, les projets avortés tandis que par à coup la mélodie s’emballe, se dérègle comme un automate défectueux, une boite à musique rouillée.

Le tout augure d’une évidente originalité dans la composition et les arrangements, presque de la mise en espace sonore, de la scénographie musicale, une ambiance mélodique en forme de miroir des âmes et subconscients.

 


Et plus si affinités

http://www.okbonnie.fr/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.