Album : Morgan Malka – The Wreck, the Divorce and The Rose

Pour ceux qui nous suivent régulièrement et s’intéressent à nos trouvailles musicales hebdomadaires, Morgan Malka n’est pas un inconnu. C’est même il y a un an ou presque que nous mettions son univers en lumière : un univers tissé de rêves, de douceur, de romantisme, très rétro et précieux à la fois, bohème et théâtral.

10403501_10152160347539211_453735931935879857_n
Photo Les Voies Pourpres

Depuis Morgan a passé le cap du troisième album, un album qui, comme son nom l’indique, se place sous des auspices plus sombres, plus dramatiques : il s’agit quand même d’histoires de naufrages, de divorces … et de Rose. Une femme aimée ??? Ou le théâtre de Shakespeare ? Difficile de passer à côté : « The Three ravens » date de l’époque élisabéthaine, quant à « A thousands furlongs of sea », le morceau est tiré de The Tempest.

10311180_10152156651734211_3810356696284344038_n
Photo Les Voies Pourpres

Cette étonnante saveur venue du temps jadis s’impose dés les premières notes de l’intro éponyme, dot les violons mélancoliques évoquent les airs de cette époque, auxquels se mêlent les sons d’un xylophone exotique, qui rappelle les îles et l’Ailleurs baudelairien, dans un métissage qui porte l’idée d’errance, de voyage, quelque chose de nostalgique, de fatal :

L’ensemble est d’une grande douceur, original et feutré, on y trouve tout au long de ces chansons le besoin de partir, l’espoir, la curiosité, la consciece résignée et quelque peu séduite du danger, ce mélange subtil ancré dans le coeur de tous les voyageurs, Ulysse, Prospéro, le capitaine Nemo, … Et ces huits tracks, Morgan Molka en égraine les paroles avec une voix semblable à s’y méprendre à celle de Marc Almond au temps de ses Torch songs. L’effet est saisissant et le résultat confirme la protée, l’exigence et la poésie de cet artiste.

Et plus si affinités

http://www.morganmalka.com/
https://morganmalka.bandcamp.com/
http://www.youtube.com/MorganMalkaMusic

https://www.facebook.com/morganmalkamusic/timeline

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.