Album : Moon Pilot – The Moon effect

artworks-000083264439-sr7ekt-t500x500

Les légendes d’antan prétendaient la lune maîtresse des illusions et de la mélancolie poétique. En plaçant son univers et son album sous le patronnage de l’astre nosturne, Moon Pilot embrasse volontairement un territoire infini et protéiforme, aux contours illimités et denses :

Producteur de cet OVNI musical uniquement réservé à la dématérialisation du studio, Guillaume Asseline, l’un des deux visages de Echolove, construit les dix morceaux qui composent ce poème harmonique à partir de voix féminines allant du rocailleux au cristallin.

photo-presse-Moon-pilot

Lunaire en effet, désincarné dans son absolu, l’ensemble évolue entre le liquide et l’aérien, le ténébreux et le stellaire, le syncopé et le fluide. Les titres tirent le discours vers le sombre et le fatal, désincarnés et volontairement cosmiques.


Gros coup de cœur pour les très rythmés et très envoutants « Out there in the sea », « The Dune », « Sister Moon ». Dans sa conception et sa portée, The Moon effect ressort comme une prière de sorcières, une transe de prêtresses. Oppressant et singulier. Beau.

 

Et plus si affinités

https://www.facebook.com/pages/MOON-PILOT/268808062833?fref=ts

 

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.