Album : Jon Fratelli – Psycho Jukebox

Jon Fratelli a taillé sa carrière et sa réputation en participant à différents groupes. Le plus connu fut The Fratellis. Mais il a aussi joué entre 2009 et 2010 pour un groupe répondant au nom de Codeine Velvet Club…Joli pedigree. Dorénavant, c’est seul que Jon prend la clef des champs pour accoucher de l’album Psycho Jukebox. Et sans surprise, l’album est réussi, très réussi.

Arrivé dans les bacs le 22 juillet, il contient des tubes en puissance. « Daddy Won’t Pay Your Bill » annonce la couleur, suivi dans l’ordre chronologique par la chanson « Santo Domingo », que je vous faisais découvrir il y a déjà quelques mois à travers une playlist…




Mélodie accrocheuse, comme une ritournelle de boite à musique, parfaite pour illustrer un road movie, une ballade à la Kerouac … cette chanson sent le soleil, le sable, le vent des grands espaces et donne envie d’arpenter les déserts américains en quête de liberté …Elle marque surtout et très principalement l’émancipation du musicien.

Autre très bonne chanson dans cet album, « Rythm Doesn’t Make You a Dancer ». Le riff introductif rappelle un peu The Raconteurs… On retrouve les rythmiques des Fratellis, une petite pointe d’Oasis mais à peine de quoi piquer l’oreille, une guitare assez torturée qui vient casser la mélodie initiale sur les refrains. 



c’est enlevé,  incomparable à tout ce que l’on peut découvrir jour après jour. Cet album est un très bon album dans lequel on peut percevoir une forme de renouveau, une nouvelle approche pour le moins rafraîchissante. Moins entêtant que The Vaccines mais plus burné, Jon Fratelli nous offre onze titres qui ont leur place dans nos jukebox… A acheter et passer en boucle … au plus vite.

Et plus si affinités

http://www.jonfratelli.co.uk/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.