Album : Bot’Ox – Sans dormir

Babylone by car datait de 2010. Avec Sans dormir, Bot’Ox poursuit son errance dans l’univers interlope des night clubs. Le duo Julien Briffaz/ Cosmo Vitelli rassemble ici 10 tracks dont certaines sont déjà sorties en EP, pour construire le récit d’une perdition humaine dans un univers festif voué à la solitude. A ce titre la vidéo « The face of another » dirigée par Flokim Lucas en dit long sur cette impression de vide et d’isolement :

Ici les compositions sont lourdes, les sons empesés, les voix monocordes, froides, sans empathie, sans vibration. Tous les morceaux sont volontairement avortés de toute trace d’affection, d’émotion. Le côté répétitif des rythmes imite le bruit d’un bolide qui roule sans fin dans la nuit.

Seul instant de respiration, le dernier morceau « Sans dormir » semble conclure cette nuit insomniaque par la lumière du jour qui se lève, comme un soulagement, une sérénité retrouvée, fragile.

L’ensemble prime par sa construction, sa narration d’une histoire peu glorieuse, la quête improbable de soi-même dans des lieux trompeurs, aujourd’hui disparus : l’album va de pair avec des clichés pris dans des boites de nuit abandonnées, vestige de fiestas spectrales. Et l’on comprend alors que Sans dormir a été pensé comme un requiem.

 

Et plus si affinités

http://www.botoxmusic.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.