Album : Bosco Rogers – Post Exotic – Bleepmachine – 2016

13336000_1155583864481451_6251754229008698715_n

 » … ces garçons en ont sous le capot, distillent un style qui leur est propre et savent en un riff vous regonfler les plumes, la pulpe et l’énergie que c’en est un pur vrai bonheur ». J’aime avoir raison … concluant en ces termes ma trouvaille du 20 janvier 2015 sur Bosco Rogers, je me disais ne pas avoir tout à fait tortsur leur compte. Leur premier album Post Exotic sort à point nommé pour confirmer mon opinion et camper fièrement le duo de choc dans son style très rock.

Un zeste d’esprit vintage, quelques chips de surf music, une gratte bien saturée en toile de fond, des riffs qui sentent les Shadows, une boite à rythme qui s’égare sur un ou deux morceaux, une prod propre et dynamique bosstée par un synthé 70’s … sanstomber dans le revival absolu, Barthélémy ‘Barth’ Corbelet et son comparse Delphinius ‘Del’ Vargassavent y faire pour inoculer l’esprit rock psychédélique dans notre modernité pas toujours joyeuse.

BoscoRogers_WEB

Cela tombe à point nommé pour une fois de plus secouer tout le monde et regonfler le moral des troupes, sachant que chacun des 13 morceaux passera crème dans un live, qu’on attend du reste avec impatience, car il faut avouer qu’il y a quelque chose d’épique à écouter « Roses », la conclusion de ce coup de chaleur mélodique plus que nécessaire.

Et plus si affinités

Pour tout savoir sur Bosco Rogers, consultez les liens suivants :

http://boscorogersofficial.tumblr.com/

www.facebook.com/BoscoRogers

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.