Album : Alex Turner // Submarine Soundtrack

Album : Alex Turner – Submarine Soundtrack (Domino Records, 2011)

Drôles de sonorités pour un « Arctic Monkey » ! Ce n’est pas la première fois qu’Alex Turner, frontman émérite du groupe Arctic Monkeys, nous surprend avec l’exploration de sonorités totalement divergentes de celles qui l’ont fait connaître avec ses acolytes.

Trois ans après le projet The Last Shadows Puppets avec le guitariste de The Rascals, il reprend la clé des champs et s’enfuit vers des contrées plus acoustiques. Cette fois-ci c’est pour la « bonne cause », en effet, plus qu’un pari artistique cet EP est une partie de la Bande Originale du film Submarine de Richard Ayoade.

Si la pellicule ne devrait pas traverser la manche, les chansons inondent nos oreilles depuis quelques semaines déjà. Deux en particulier « Stuck On The Puzzle » et « Piledriver Waltz » qui sont les plus entraînantes. Si le reste de l’album est vraiment calme, un peu trop ballades folk, ces deux chansons sont magnifiques, parfaitement orchestrées, à la limite de l’esprit Belle & Sebastian par moments, avec en plus la voix de Turner qui se pose parfaitement.  «

Piledrive Waltz » donne l’envie de partir marcher dans le sable breton, et de quitter l’ambiance citadine que l’on connaît tous plus ou moins. « Stuck On The Puzzle » ressemble plus à une confession, une explication. Elle s’ouvre sur la phrase « I’m not the kind of fool who’s gonna sit and sing to you », comme si le chanteur voulait montrer qu’il n’était pas qu’un simple chanteur… Mais il serait intéressant de voir le film afin de pouvoir confronter les paroles et les rythmes avec le scénario. Car, ce film acclamé par la critique anglaise ne peut pas être mauvais avec une telle B.O…

 

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.