A l’avant-garde : Vee Speers – Otis

“Paris is one of those cities where people can express themselves as they like, and no-one bats an eye-lid. It’s easy to be inspired here. »

Forte de cette observation, la photographe d’origine australienne est venue poser ses bagages dans la capitale française pour y réaliser une série de portraits intitulée Parisians. Un hommage à cette liberté de ton qui caractérise les habitants de la plus belle ville du monde.

L’artiste avoue elle-même ne pas aimer suivre le troupeau, ce sont donc des profils hors normes qu’elle dépeint ici, accompagnés de leur familiar, leur animal domestique. Ou quand le lévrier afghan joue les panthères pour s’assortir à sa maîtresse et lui voler la vedette ?

On notera le luxe du noir et blanc, le mouvement saisi, l’originalité du sujet, la réflexion qu’il enclenche, et son côté ironique, tendrement moqueur.

 

Et plus si affinités

http://www.veespeers.com/