A l’avant-garde : Nicolas Tolmachev – Du Premier Regard – 2014

Il est à peine âgé de 19 ans mais ses aquarelles l’imposent par leur finesse, leur justesse et leur intelligence. Ainsi l’artiste ukrainien Nicolas Tolmachev traite de sexualité, de politique, de religion et de sentiments en regard des traditions de sa culture originelle. Avec candeur, malice et beaucoup d’à propos, le bon sens d’un novateur observant un monde au bord de la ruine et du renouveau, avec ses changements et ses récurrences.

Parmi elles l’amour. De fait il choisit de traiter ce sujet comme tant d’autres motifs inscrits depuis des siècles dans la peinture et la littérature, pour les scruter au présent, les introduire dans l’avenir. Son approche des putti baroques et du thème de l’amour triomphant se veut espiègle et lucide à la fois, un miroir révélateur du coup de foudre dans ce qu’il a de plus violent, de plus illusoire et de dévastateur.

L’impétuosité du sentiment, sa dureté impitoyable s’opposent avec la douceur rosée et enfantine des chairs modelées par les tonalités mêlées de l’aquarelle. Translucide et feutrée, la texture du dessin s’abolit de la main du dessinateur pour s’alléger, s’animer. Ce style précieux et irrévérencieux plaît déjà, qui s’exposait à Art Paris Art Fair pour séduire de nouveaux prosélytes et ancrer ce talent au cœur de la nouvelle garde slave.

 

Et plus si affinités

http://www.behance.net/tolmachov

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.