A l’avant-garde : Jeremy Penel – « Focale noire »

Il suffit parfois d’une image pour déterminer la tessiture d’un artiste.

« Focale Noire » de Jeremy Penel reflète bien des choses. « Ombre et matière » m’explique ce jeune artiste lyonnais qui capte le modelé des formes en jouant sur les ténèbres qui les englobent.

Bien plus encore devant cet instant d’urbanité métamorphosé en décor baroque. Théâtral, fellinien, … une scénographie du regard posé sur la dramaturgie d’un lieu qui n’attend que la vie ou la regrette. Repos, abandon, tristesse, mystère, magie, …

Il suffit parfois d’une image pour déterminer la tessiture d’un artiste, disions-nous. Jeremy est le premier que nous postons en avant-garde de ce bandeau facebookien imposé par la mutation du statut classique en « journal ».

Autant que cela serve, ce journal sera donc illustré hebdomadairement par une nouvelle image, signé d’un jeune artiste ainsi mis en valeur. C’est pour nous une fierté, un honneur … et une responsabilité.

Et plus si affinités

http://www.facebook.com/jpenel?sk=info

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.