A l’avant garde : Aaron – Les Tableaux Dollars

A la base musicien et jazzman, Aaron se tourne vers l’art contemporain à la mort de son grand-père chéri, dont il récupère le nom d’artiste et la vocation de peintre. Il s’investit plus particulièrement dans la technique du collage et de la customisation, s’offrant du même coup son pesant de détournements symboliques.

Au cœur de son travail, les Tableaux Dollars redéfinissent le papier monnaie américain en y incrustant les icônes de la pop culture : Chaplin, Obama, Madonna, James Dean, Andy Warhol, Audrey Hepburn, Michael Jackson, Dali, Steve Jobs, … difficile de tous les nommer. Ce qui est sur, c’est qu’en les incrustant au centre du billet vert, Aaron interroge ce qui fait la réelle valeur d’une nation.

La monnaie n’est finalement rien sans les richesses intellectuelles qu’elle quantifie. Rayonnant de couleurs, ces héros modernes deviennent les nouveaux pères de la patrie, à l’instar des politiciens qu’on cite à longueur de livres d’Histoire. C’en est même ironique quand c’est le sourire de Hendrix qui s’affiche, cerné par les éléments significatifs de sa carrière de musicien.

Bref les Tableaux Dollars retracent l’évolution de la société des Trente Glorieuses, avec esthétisme et un brin d’humour, voire de glamour. Une manière pour Aaron de se faire plaisir en nous charmant par son sens de la composition, tout en donnant à réfléchir sur ceux qui construisent véritablement notre société et la maintiennent en harmonie.

Et plus si affinités

http://www.aaron-artiste-popart.com/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire