Les Carnets du bal : l’image sous toutes ses coutures

carnets-5-635x635

Interroger l’image, sa signification et son devenir dans un siècle où le visuel est saturé : c’est ici le propos récurrent de la collection Les Carnets du bal, donc les numéros paraissent au rythme d’un par an en coédition propulsée par les éditions Textuel, le lieu d’exposition Le Bal et le Centre National des arts plastiques.

Depuis 2010, ce sont donc cinq ouvrages qui ont été diffusés, dont le dernier en date vient d’arriver en librairie. « L’image-document, entre réalité et fiction », « L’image déjà là usages de l’objet trouvé, photographie et cinéma », « Les images manquantes », « Que peut une image ? » : dans la lignée des précédents opus, le cinquième tome de cette exploration se penche sur le caractère redondant de l’image.

Fidèle à son principe fondateur, ce nouvel épisode convoque douze artistes, analystes, professeurs, philosophes, historiens d’art ou conservateurs de musée qui écrivent sur la délicate mais néanmoins essentielle problématique de « La persistance des images » : pourquoi certaines frappent-elles l’imaginaire collectif pour s’implanter dans l’inconscient des peuples quand d’autres passent inaperçues ?

En un temps où dupliquer à l’infini devient possible via les outils numériques, où l’image échappe au contrôle pour être volée ou repensée, ces passionnés n’apportent pas de réponse précisé mais explorent des pistes, tirent des fils de réflexion, activent leur créativité à partir de cette thématique. Chacun, de son point de vue de professionnel de l’art, exprime sa perception, sans jamais y enfermer notre pensée.

Ainsi les Carnets du bal, parce que rédigés de plumes diverses, illustrés de supports multiples et irrigués de styles très différents, tiennent de la chronique autant que du cahier d’études. Chaque ouvrage offre la photographie d’un atelier, d’un séminaire imaginaire orchestré par les directrices de collection Diane Dufour et Christine Vidal. Les remarques qui y sont collectées repositionnent le débat actuel sur le rôle de l’image dans nos sociétés modernes, et ce n’est pas un mal.

 

Et plus si affinités

http://www.le-bal.fr/fr/mh/les-editions/les-carnets-du-bal-5/

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.